FAQ

FOIRE AUX QUESTIONS

    Pourquoi peut-on payer le gaz et l’électricité à des prix différents ?

  • Comme des millions d’autres consommateurs l’ont fait en 10 ans, chacun peut en effet faire jouer la concurrence pour choisir des offres de gaz et d’électricité moins chère. Les concurrents d’EDF fonctionnent avec des structures plus légères et moins coûteuses, leur permettant de proposer un prix plus intéressant avec les mêmes garanties de service technique puisque toujours réalisé par ENEDIS (ex ERDF).
    Qu’est-ce que le tarif réglementé ?

  • Le tarif réglementé est un tarif fixé par les pouvoirs publics, les opérateurs historiques en détiennent le monopole. Seul EDF peut vendre l’électricité au tarif réglementé, et pour le gaz c’est seulement Engie (ex-GDF Suez).
    Qu’est-ce que le prix fixe ?

  • Le prix fixe est un prix de marché librement fixé par chaque fournisseur d’énergie. Quand un fournisseur fait plusieurs offres sur le gaz ou sur l’électricité, il peut y avoir des prix différents pour chaque offre.
    Qu’est-ce que le tarif indexé ?

  • Le tarif indexé est un prix de marché librement fixé par le fournisseur d’énergie. On le dit indexé quand son évolution est identique à celle du tarif réglementé, à la hausse comme à la baisse.
    Que peuvent proposer les autres fournisseurs d’énergie ?

  • Contrairement aux opérateurs historiques, les autres fournisseurs d’énergie n’ont pas le droit de vendre au tarif réglementé. Ils ne proposent que du gaz et de l’électricité à des tarifs qu’ils ont eux-mêmes fixés. Il peut s’agir de prix fixes ou indexés. On parle aussi de fournisseurs alternatifs pour les désigner, face aux deux grands énergéticiens EDF et Engie.
    Peut-on se fier à une réduction exprimée en prix hors taxes ?

  • Non. Contrairement à ce qui se passe pour de nombreux autres services et produits, il n’y a pas que la TVA à ajouter. Plusieurs autres taxes sont prélevées sur l’électricité et le gaz. Pour l’électricité, la TCFE est fixée par les collectivités locales. Pour le gaz, le montant de certaines taxes varie en fonction du fournisseur et de votre lieu d’habitation, chaque fournisseur a ses propres critères pour définir les zones, par exemple, et d’autres dépendent du gestionnaire de réseau, GRDF. Pour ne pas être biaisée, la comparaison des prix doit se faire en montant total TTC, pas seulement sur le prix du kWh, ni même celui du kWh et de l’abonnement en hors taxes.